Accueil > Côté Teinture > Les fibres textiles





Fibres animales (proteïques)
mardi 29 janvier 2008
par Jacques Chouteau
Elles ont davantage d’affinités avec les pigments. Il est donc plus facile d’obtenir des teintes vives et solides. Certains pigments ne se fixent d’ailleurs que sur des fibres proteïques (carmin des cochenille).

Pour l’instant les seules informations concernant les fibres proteïques correspondent au mordançage.

D’autres informations sont à venir :

  • origine (soie, laine, mérinos, cisal, ...
  • façonnage (filage, tissage, ...).

Le logo de l’article est une photo au microscope de fibres de laine